Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:38

ADO Arrivee President Paris 24052011 41

ADO doit se pencher sérieusement sur le cas des FRCI. Sinon ça risque d'être: "Vive le Président! A bas le Président!"

____________________________________________________________________________________________

 

Le RDR n’a pas participé aux élections législatives de 2000. Donc, pour comparer les poids des "gros-bras" de la politique ivoirienne, on commence par les élections municipales de mars 2001 qui ont donné la configuration suivante : le RDR de Ouattara a remporté 61 communes sur un total de 197. Le Parti démocratique (PDCI) de Bédié s’en tire avec 56 communes, et le Front populaire ivoirien (FPI) de l’ex-Président Laurent Gbagbo, même étant au pouvoir, n’obtient que 33 communes. C’est ainsi que les "gros-bras" se sont partagé les communes. La dernière élection locale en Côte d’Ivoire remonte à juillet 2002. Les Conseils généraux, dont la répartition des sièges se présente comme suivant: le RDR (Rassemblement des républicains) obtient 24,8 % des suffrages et 10 départements. Le FPI (Front populaire Ivoirien), 20,6% et 18 départements. Le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire), 19,7% et 18 départements- UDPCI (Union pour la démocratie et la paix en côte d’Ivoire) : 4% des voix et 3 départements- Listes indépendantes : 3% des voix et 5 départements. Attention aux prochaines élections. De 2000 à 2011, beaucoup d’eau a coulé sous le pont avec chaque ancien parti élu ses griefs. Tout peut changer.

GUY TRESSIA

**Réveillons-nous !

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires