Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 11:48
Côte d’Ivoire – 8 françaises d’origine ivoirienne empêchées de quitter la France

Vendredi 25 avril 2014, l’ambiance était à la colère chez des passagers en partance pour Abidjan, au quai de la compagnie Corsair à l’aéroport international français d’Orly. Huit Ivoiriennes n’ont pas pu embarquer dans leur avion pour défaut de visas, pour ellesmêmes et pour leurs enfants. Elles ont été refoulées parce qu’elles ne disposaient pas de visas biométriques ivoiriens nécessaires pour rentrer au pays. Elles espéraient pouvoir prendre le visa à l’arrivée à l’aéroport international Félix HouphouëtBoigny à Abidjan. Toutefois pour cela, elles devaient se faire enrôler auparavant ce qui n’avait pas été fait. Les unes étaient détentrices de passeports français, et donc frappées par l’obligation. Celles qui étaient détentrices de passeport ivoirien et non soumises au visa, n’ont cependant pas pu voyager, ne pouvant abandonner les enfants qui sont des citoyens français à part entière ; et à qui il fallait absolument un visa pour venir en Côte d’Ivoire. Au moment des contrôles, les agents de Corsair ont demandé à ces passagers sans visa, ni pré-enrôlement, d’aller accomplir préalablement les formalités, sur le site internet de la SNEDAI (Société Nationale d’Edition de Documents Administratifs Ivoiriens) avant de pouvoir embarquer. Malheureusement les ‘’passagères’’ ne sont pas parvenues à terminer l’opération, et à valider leurs enrôlements à cause du site internet de la SNEDAI. Explication : des difficultés dont la nature n’a pas pu être déterminée ont empêché tout paiement. Pendant une heure d’attente, les tentatives des huit femmes sont restées vaines. Celles qui avaient des billets non échangeables ni remboursables, venaient du coup de les perdre. « C’est très souvent comme ça avec les Ivoiriens, toujours des défauts de visa pour un site internet bloqué», a marmonné un agent de Corsair, dépité de cette sempiternelle situation. Conséquence, certaines, parmi ces huit Ivoiriennes devront acheter un autre billet d’avion pour pouvoir regagner prochainement leur pays natal. Espérons qu’elles s’y prendront plutôt, la prochaine fois. Contacté à Abidjan sur les désagréments sur leur site internet à Paris, un agent de SNEDAI a indiqué que la très forte affluence du trafic et des demandes de visas, peuvent souvent créer des perturbations, en dépit du dispositif technique utilisant des technologies de pointe, et de dernière génération.

L’Intelligent d’Abidjan

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires