Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 22:14

Depuis le lundi 5 juillet dernier, sur plainte de Diabaté Lassina, Commandant des Douanes ivoiriennes, Administrateur des Services financiers, Touré Abdoulaye (étudiant) séjourne à la MACA sans jugement ni liberté sous caution demandée par son Conseil d’avocats dirigé par Me Traoré Moussa. Un litige foncier à forte odeur d’injustice qui laisse penser que la Justice serait complice du Commandant des Douanes.

Décédé le 1er décembre 2005, Touré Cheik a laissé à ses ayant-droit, un terrain nu de 600m2 et une villa duplex de 8 (huit) pièces avec piscine sur une superficie de 800m2 d’une valeur de 150.000.000 (cent cinquante millions) FCFA. Le malheur de l’étudiant Touré Abdoulaye viendra du fait de la vente du terrain nu au Commandant des Douanes, Diabaté Lassina.

En effet, courant 2009, les ayant-droit ont consenti une vente du terrain nu au profit du sieur Diabaté Lassina, à hauteur de 19.000.000 FCFA (dix neuf millions). Cette vente a été passée sous le contrôle de Maître Yannick Daugaux-Kouassi, notaire, chargé de la succession qui a également reçu le paiement du prix de la vente.

En mai 2010, alors que Touré Abdoulaye se trouvait en Guinée où il s’était rendu 3 mois plutôt pour les obsèques de sa mère décédée, il est informé dès son retour par son frère cadet Touré Kabine, qu’un acquéreur s’était manifesté pour acheter leur villa et qu’il s’agissait de Diabaté Lassina, le même qui a acheté leur terrain. Touré Abdoulaye, rentré à Abidjan apprend avec surprise que ledit acquéreur avait fermé la villa, prétendant avoir déjà eu l’accord des deux autres héritiers mineurs pour un prix de 63.000.000FCFA (soixante trois millions). Dès cet instant, Touré Abdoulye s’oppose à la vente au profit de Diabaté Lassina. Car aucun acte notarié ne faisait foi d’un quelconque acompte de 20.000.000FCFA que Diabaté dit avoir versé à Dame Diallo Maïmouna, la mère du plus petit héritier. C’est alors que, le Commandant des Douanes qui a des relations très haut placées (on le voit dans les couloirs du Palais présidentiel), selon notre informateur et la requête signée de Me Traoré Moussa, décide de s’approprier la villa duplex de gré ou de force et par voie de fait. Il aurait dès cet instant porté plainte pour escroquerie accusant Touré Abdoulaye de lui avoir soutiré la somme de 2.250.000FCFA (deux millions deux cent cinquante mille). Ainsi, depuis le 12 juillet dernier, l’étudiant Touré Abdoulaye séjourne à la MACA sans jugement avec à la clé, le refus du Parquet de sa libération sous caution demandée par son Conseil d’avocats. Pire, le sieur Diabaté Lassina s’est approprié la villa de force en recrutant des jeunes gens qu’on dit membre de la FESCI pour qu’ils s’en prennent à toute personne qui s’aventurerait vers la villa. Et déjà sur les ordres de Diabaté Lassina, des huissiers en service ont été agressés par ces éléments. Ces agressions ont été portées devant la police. Mais le Cabinet de Me Traoré Moussa se demande encore pourquoi "la police n’a pas daigné réagir" ? Que fait alors la justice ivoirienne ? Attend-on le pire avant de se pencher sur cette affaire qui n’est ni plus ni moins qu’une injustice flagrante des ayant-droit qui possèdent leur certificat de propriété en bonne et due forme. Ou encore la justice est-elle complice de cette expropriation de force au nom du soutien du régime à Diabaté Lassina ? Une affaire à suivre !

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Société
commenter cet article

commentaires