Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 15:16

Gbagbo palabre

 

L’opération "pays mort" a repris depuis hier sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Ce mot d’ordre du Directoire du RHDP reste en vigueur jusqu’à ce que le dictateur Gbagbo Laurent libère le pouvoir confisqué depuis le 3 décembre 2010. Cependant, si le mouvement ne se durcit pas, la communauté internationale pensera que Gbagbo est majoritaire malgré sa cuisante défaite à l’élection présidentielle du 28 novembre dernier. C’est pour que la démocratie s’exprime qu’il faut véritablement paralyser le pays à travers toutes les villes, de manière pacifique dans ce mouvement. Si le peuple, dans sa majorité des 54,10% n’arrive pas à mettre dehors l’imposture de Gbagbo Laurent, tous ceux qui viendront au pouvoir pourront nommer leurs amis ou frères au Conseil Constitutionnel, rejetteront le choix du peuple exprimé dans les urnes en tordant le cou à la Constitution. Et, bonjour la dictature ! C'est pourquoi, la jeunesse et tous les démocrates conscients de cet état de fait doivent se mobiliser pour dire non à la "gbagbocratie" qui signifie "Gbagbo au pouvoir au détriment du choix du peuple". Il importe donc de répondre massivement à l’appel du Mouvement patriotique et démocratique d’Afrique : "Jeunesse ivoirienne, jeunesse africaine, si tu aimes ton pays  et ton Continent, si tu veux ardemment que la démocratie et la paix s’installe dans ton pays et sur le Continent, nous t’appelons à descendre massivement dans les rues aujourd’hui 19 janvier, à partir de 10h jusqu’à ce que le dictateur Gbagbo cède le pouvoir. SEM Odinga Raila doit quitter la Côte d’Ivoire avec le dictateur. Donc soyons courageux chers frère".

Toutefois, il convient de coordonner tout ce mouvement d’ensemble en suivant les consigne de nos responsables à qui ce message du RHDP est adressé : "Professeur Alphonse DJEDJE MADY, Président du Directoire du RHDP, demande aux Délégués Départementaux et Communaux du PDCI-RDA, Secrétaires Départementaux et Communaux du RDR, Coordonnateurs Départementaux et Communaux de l’UDPCI et du MFA et Elus du RHDP (Députés, Maires, Présidents de Conseil Général, Vice-gouverneurs de District, Conseillers économiques et sociaux) de prendre toutes les dispositions utiles pour l’encadrement des militants et sympathisants du RHDP sur toute l’étendue du territoire national, en collaboration avec les Responsables de l’UPCI et de toutes autres bonnes volontés pour la réussite totale de l’Opération « Pays mort » qui débute le mardi 18 janvier 2011 (Ndlr : hier)". Et comme cet autre jeune ivoirien qui nous interpelle et qu’il faudra suivre: "Fier ivoirien le pays nous appelle, car notre devoir est de ramener la liberté et l'espérance promise au peuple ivoirien. C’est un devoir patriotique, c'est un devoir citoyen. Nous avons aujourd'hui rendez-vous avec l'histoire, ne manquons pas à cet appel de la patrie, ne soyons pas absence à ce rendez-vous, sinon, nous nous feront les lâches complices de toutes ces tueries, viols, enlèvements  nocturnes qui s'opèrent chaque jour sous nos yeux". Il est donc impératif de s’armer de courage, la démocratie est à ce prix. Il faudra donc : "Bloquer toutes les voies. Aucune voiture ne doit entrer, aucune ne sortir. Il faut une fermeté totale. Aucun véhicule de transport en commun ne doit rouler, suivez mon regard. Mais, ces actions doivent se faire de manière pacifique et courageuse". Les négociations avec Gbagbo ont échoué de par sa faute. Il n’est plus question de négocier. Il doit partir. L’Afrique nous appel, elle a besoin de ses enfants pour la libérer des griffes des dictateurs comme Gbagbo, Dos Santos et autres…

Guy TRESSIA

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Crise ivoirienne
commenter cet article

commentaires