Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 15:10

Gbagbo roule les gens dans la farine

Ce matin encore, je me rends compte combien de fois Gbagbo Laurent, me fais perdre du temps, fais perdre le temps à tous ces jeunes qui ne demandent qu'a participer la construction de notre pays. Je sors pour marcher un peu, le temps de voir Laurent et sa LMP (Les Menteurs Professionnels) partir à coup de fusil. Je croise un artisan devant son atelier comme tous les matins depuis le début de la crise, il me demande : « mon frère y a pas bonne nouvelle ? Est-ce que l'Ecomog va venir même ? » Beaucoup de question, beaucoup trop de question. Et les soirs, ont se retrouve et nous continuons de meubler nos causeries avec le même sujet. Le comble, mes amis et moi ne pouvons plus nous asseoir dans notre «grin» pour parler de nos maux. Car, au quartier, nos vies sont menacées, on nous montre du doigt en tant que militants RHPD et nous en sommes fiers. Malgré cette fierté, nous sommes obligés de nous cacher pour faire notre thé, en espérant des jours meilleurs. On se sépare vers 20h30 dans l'espoir toujours que le lendemain matin, Laurent et sa LMP vont partir. Erreur ! Erreur ! Car Laurent, l’oiseau de malheur, qui a sa devise «1000 morts à gauche, 1000 morts à droit, moi j'avance ». Ce Laurent-là ne partira que si nous jeunes avons un peu de MOTIVATION. Oui, je dis bien de la MOTIVATION, souvenez-vous pendant la guerre du Viêtnam, les Américains étaient plus armés que les Vietnamiens avec du matériel de guerre très sophistiqué, plus entrainés qu'eux, mais grâce leur motivation, les Vietnamiens ont su s'imposer. Sachons ceci : «On sort, Gbagbo nous tue, tue un de nos proches. On ne sort pas, Laurent nous tue, tue un nos proches ». Finalement, on ne vie que pour lui est sa LMP. Jeunes de Côte d'ivoire, il est temps ! Le temps de faire partir Laurent. Le temps de dire à nos amis, à nos parents, à nos enfants, à nos époux, et à nos épouses qu'ils ne sont pas mort pour rien. Qu'ils ne sont pas mort pour que Laurent vienne encore dire  « 1000 morts à gauche, 1000 morts à droit, moi j'avance ». Jeunes de Côte d'Ivoire, militant du RHDP, il est temps pour nous de montrer notre détermination. Leader du RHDP, Blé Goudé, le tricheur ne peut pas continuer d’instiller son venin par le biais de notre télé. Leader du RHDP et jeunes de Côte d'Ivoire, ne sacrifions pas nos rêves, nos ambitions et notre avenir, et l'avenir des générations futures par notre peur. «On sort Gbagbo nous tue, tue un de nos proches. On ne sort pas, Laurent nous tue, tue un nos proches». Il ne nous donne pas d'autre solution que de sortir pour le chasser. Nous devons essuyer les larmes d'une maman qui a perdu sont unique fils, d'un époux qui a perdu son épouse, d'un jeune qui a perdu son frère et d'un enfant qui a perdu son père ou sa mère. Nous sommes nombreux dans ce cas. Nous devons chasser Laurent et sa LMP par tous les moyens avant la fin du mois de janvier. Rappelez-vous ces mots éternels du président Barack Obama lors de son investiture « Avec espoir et vertu, bravons une fois de plus les courants glacés et les orages à venir, Afin que les enfants de nos enfants puissent dire de nous qu'au Moment de l'épreuve nous avons refusé d'abandonner la route, Nous n'avons ni reculé ni fléchi et, les yeux fixés sur l'horizon et Forts de la grâce de Dieu, nous avons porté ce grand don de la liberté Et l'avons transmis, sain et sauf, aux générations futures » Jeunes de Côte d'ivoire et leader du RHDP, faisons de ces mots eternels la source de notre  MOTIVATION. Nous avons la Côte d'ivoire à construire avec le président Alassane Ouattara, élu avec 54,10% des voix. C'est largement suffisant pour déloger ce Laurent de merde. Nous avons des rêves à réaliser, le rêve ivoirien, comme le dit notre Président Alassane Ouattara lors du lancement officiel de sa campagne au premier tour : « Mes chers compatriotes, laissez-moi vous livrer ma vision pour la Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire dont je rêve est à l'image du courage de Marie-Koré et de toutes ces femmes vaillantes et magnifiques qui, en décembre 1949, décidèrent de marcher les mains nues, sur la prison de Grand-Bassam, pour libérer leurs époux, leurs fils et leurs frères emprisonnés arbitrairement. La Côte d'Ivoire dont je rêve, est à l'image de la sagesse de tous ces chefs traditionnels et religieux qui ont mis leur expérience et leur discernement au service de notre pays, afin de réconcilier tous ses enfants. La Côte d'Ivoire dont je rêve est à l'image des planteurs comme le vieux Adépra, Yao MEH, Boa BONZOU, Kadet Germain, Abdou YAO qui, par leur travail acharné, ont grandement participé au développement de la Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire dont je rêve, est à l'image de la volonté de Laurent Pokou, Gabriel Tiacoh, Didier Drogba, Kolo Touré et de tous ces sportifs qui, par l'effort et la détermination, ont porté et continuent de porter haut, le drapeau de notre pays. La Côte d'Ivoire dont je rêve, est à l'image de l'inspiration d'Ahmadou Kourouma, d'Henri Duparc, d'Alpha Blondy, de Tiken Jah, d'Akissi Delta, de toutes ces femmes et tous ces hommes de culture qui, par leurs talents, ont gravé le nom de la Côte d'Ivoire dans les étoiles. La Côte d'Ivoire dont je rêve, est à l'image du génie créatif de Christian Lattier, de Cyprien Kablan, de Séka Roger, de Gilles Touré, de Miss Zahui et de tous ces hommes et ces femmes du monde de l'Art et de la mode, qui peignent et représentent la Côte d'Ivoire sous ses plus beaux traits. La Côte d'Ivoire dont je rêve est à l'image de la détermination de tous ces journalistes qui, malgré les menaces, continuent d'informer et d'éclairer les populations, par la seule arme de leur plume. Elle est à l'image de ces hommes et ces femmes dans nos administrations, nos hôpitaux, à l'image de ces corps habillés qui, dans un système qui favorise la corruption et les malversations, ont décidé de servir honnêtement le pays et les populations. La Côte d'Ivoire dont je rêve, est aussi à l'image de ces femmes et de ces hommes inconnus, qui chaque jour, se battent sur nos marchés, dans nos ports, nos gares, nos rues, pour gagner dignement leur vie et assurer un meilleur avenir à leurs enfants. Elle est également à l'image, de la fougue et de l'ardeur de tous ces jeunes anonymes, qui ne sont pas fils ou filles « de », mais qui, partis de rien et animés d'une grande Ambition, sont en train de se réaliser. Ces hommes, ces femmes, ces jeunes, ne demandent pas à être connus. Tout ce qu'ils demandent, c'est le droit de rêver, le droit de croire en un avenir meilleur, le droit de croire que l'Etat dans lequel ils évoluent, leur donnera une chance de réaliser leurs rêves. En effet, je rêve d'une Côte d'Ivoire, où l'on peut rêver et être certain que nos rêves deviendront réalités » Quand je lis ces mots, j'ai les larmes aux yeux en pensant à tous ces jeunes qui tombent chaque jour sous les balles assassines de Laurent et sa LMP. A tout ces jeunes millions de chômeurs qui meurent pour leur liberté économique. Toutes ces personnes ne demandaient qu'à réaliser leurs rêves. Jeunes de Côte d'Ivoire et leader du RHDP, nous pouvons réaliser ce rêve là pour eux, le Rêve ivoirien. Relevons ce défi pour les générations futures. Merci. Dieu vous bénisse. Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.

Fofana Ladji

salamfidji@gmail.com

Source: Lebanco.net

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Crise ivoirienne
commenter cet article

commentaires