Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 14:57

CIV.jpg

Dernière équipe représentant l’Afrique, la Côte d’Ivoire a fait un match nul face au Portugal, hier, au Nelson Mandela Bay Stadium, de Port Elizabeth (0-0). Le bilan de l’Afrique s’établit à l’issue des matchs de la première journée du mondial sud-africain, comme suit : une victoire (1-0), deux nuls (1-1 et 0-0) et trois défaites par le plus petit score (1-0). Un bilan acceptable pour des équipes pour lesquelles l’échec devrait être le résultat dès l’entame de cette compétition, même si la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Cameroun étaient donnés favoris parmi les Africains. L’espoir est encore là, au bout de deux autres matchs à jouer pour chacun des représentants. Hier, on attendait une victoire de la Côte d’Ivoire face au Portugal qui est entré dans ce mondial après les barrages. Mais, après un match de nerf, les deux formations se sont quittées dos à dos (0-0). Tous négligeaient l’orgueil de Ronaldo (qui jouait ainsi son huitième match avec son pays sans marquer de but) et de ses coéquipiers. Entre temps, les Eléphants du pays d’Houphouët-Boigny, étaient handicapés de leur buteur, Didier Drogba (blessé) qui, au forceps, a joué 25 minutes de la seconde période. Mais avant, ses coéquipiers conduits, entre temps, par Touré Kolo, ont mouillé le maillot, malgré son absence pendant 65 minutes. Ils se sont créé de nombreuses occasions de but, mais la rage de vaincre, la débauche d’énergie, la cohésion retrouvée, qui ont installé la domination ivoirienne dans le camp portugais, n’ont pas suffi pour porter le coup fatal aux poulains de Carlos Queiroz. L’entraîneur portugais n’a pas manqué de commenter l’entrée sur l’air de jeu du capitaine des Eléphants, Didier Drogba, opéré d'une fracture du bras droit, il y a 10 jours : "Ça nous a paru un peu étrange", a-t-il commenté, à l'issue du match (0-0). Il a ensuite reconnu que "c'était un match vraiment difficile pour les deux équipes, les joueurs étaient un peu nerveux". Hé oui ! Le match a été très physique et les Eléphants ont tenu ce match. Queiroz n’a pas oublié de se réjouir d’avoir évité le piège tendu par le coach des Eléphants : "Eriksson avait mis en place une stratégie et nous ne devions pas tomber dans ce piège en prenant trop de risques". Ce qui justifie la prudence avec laquelle Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers ont évolué durant toute la rencontre. Finalement, les Africains n’ont pas été ridicules comme le prédisaient certaines langues. Il va falloir faire mentir encore davantage les "experts footeux", lors des secondes rencontres.

Pour la prochaine journée, le Brésil (20 juin) et la Corée du Sud (25 juin) qui rencontreront la Côte d'Ivoire, dans le cadre des seconde et troisième journées, devront s’attendre à la rage de vaincre retrouvée par les "guerriers" d’Eriksson. Valable pour tous adversaires de l’Afrique. Allez, Afrique des fiers guerriers, le Continent compte sur vous !!!

Guy Tressia

guy_tressia@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Sports
commenter cet article

commentaires