Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 10:59

CIV

 

La deuxième journée de la Coupe du monde a démarré, en Afrique du Sud, depuis avant-hier. L’Afrique du Sud et le Nigéria qui avaient entamé cette compétition, avec confiance et espoir, sont tombés lourdement au cours de leurs deuxièmes sorties. Les Bafana Bafana n’ont pas su contenir la Celeste. Un malentendu de la défense sud-africaine laissait Suarez seul face à Khune qui fauchait l'attaquant. Carton rouge et penalty transformé par Forlan. A 11 contre 10, Alvaro Pereira en profitait pour aggraver le score et soigner la différence de buts de son équipe. La discipline, le mal africain était au rendez-vous. Du côté des Super Eagles, malgré le but des 35 mètres d’Uche, à la suite d’une frappe qui a trompé Tzrovas induit en erreur par Odemwingie, les représentants du Nigéria ont écourté la joie qui avait éclaté à Lagos. On se disait alors que les Super Eagles avaient définitivement pris leur envol. C'était mal connaître le manque récurrent de discipline propre aux sélections africaines. Une «petite» provocation de Torisidis, et Kaita sortait de ses gonds, faisant un geste du pied mal intentionné à défaut d'être violent. C’était ce qu’il ne fallait pas faire. En Coupe du Monde, la sanction, aussi sévère soit-elle, est connue: carton rouge pour le Nigérian qui évolue à 10 contre 11 comme l’Afrique du Sud, la veille. Du coup, deux secondes sorties des représentants africains à cette coupe du monde se sont soldées par trois buts à zéro pour le match des Bafana Bafana et deux buts à un pour Uruguay-Nigéria. Les quatre équipes restantes devraient s’inspirer des causes de ces défaites pour produire un football discipliné et efficace, pour sauver ce continent "qui a vu naître tant de footballeurs talentueux", selon les termes du président Joseph Blatter de la Fifa.

Guy Tressia

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Sports
commenter cet article

commentaires