Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 21:51

ADO 0941

 

 Le Docteur Alassane Ouattara a la plénitude de son pouvoir. Il a été investi le samedi 21 mai comme prévu, dans la ferveur et la joie des Ivoiriens qui en ont fait une belle fête. Le monde ne s’est pas écroulé à Abidjan comme programmé par des pro-Gbagbo.

Les partisans de l’ex-Président, Laurent Gbagbo avaient prédit la catastrophe le 21 mai, jour programmé pour investir le Président démocratiquement élu de la Côte d’Ivoire. Les hommes de Gbagbo avaient annoncé une attaque et la prise de la capitale économique, ce jour-là. Un coup d’Etat en somme. Et des bruits couraient qu’ils préparaient l’assaut final à partir du Ghana. Ce qui faisait régner la peur à Abidjan…pour rien. La seule action qui a été menée a été le regroupement devant la Bastille à Paris, en lieu et place d’une attaque des éléments pro-Gbagbo de la ville d’Abidjan. "Nous allons prendre Abidjan quand tout le monde sera à Yamoussoukro", avançaient-ils. Et puis, finalement, ils se sont rétractés devant la vigilance du dispositif de sécurité  mis en place. "Nous dénonçons le caractère de cette investiture qui est pour nous une comédie. Nous ne nous reconnaissons pas dans cette investiture et nous voulons témoigner notre soutien à Laurent Gbagbo que nous considérons toujours comme notre président", a affirmé à l'AFP, Zap Krasso, président de Génération patriotes de France. Entre temps, la haute direction du Front populaire ivoirien (FPI) était représentée par Mamadou Koulibaly (vice-président), Miaka Ouréto (Secrétaire Général) et bien d’autres cadres du parti de Laurent Gbagbo. Ce qui signifie que le FPI est prêt à entrer dans la République. Ceux qui voulaient faire échouer cette investiture avec des rumeurs folles ont eux-mêmes encore échoué. Il n’y a rien eu comme, ils l’ont fait croire à certains Ivoiriens qui y croyaient. Ils devraient sortir de leur rêve. Les partisans rêveurs de Laurent Gbagbo feraient mieux de rejoindre le train du développement qui démarre avec Alassane Ouattara.

GUY TRESSIA

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires