Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:15

Guikahue 19sept07 (Large)(2)

 

Après les rencontres avec les Secrétaires de section PDCI et les différentes communautés ivoiriennes vivant à Gagnoa, samedi 18 et dimanche 19 juin dernier, le chef de file du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) de la Région du Fromager, Pr Maurice Kakou Guikahué, a réuni les responsables locaux et les militants pour faire le point du 2e tour de l’élection présidentielle de novembre 2010 qui a vu la victoire du RHDP avec le Docteur Alassane Ouattara et mettre en place des stratégies et de nouvelles approches pour les élections locales prochaines. C’était le lundi 20 juin dernier à la "Maison du PDCI" de Gagnoa.

Faisant le bilan des résultats de la présidentielle, Brahima Koné, Secrétaire départemental Adjoint du RDR, a fait le point village par village et bureau de vote par bureau de vote. Ainsi, au premier tour de la présidentielle de 2010, le RHDP a obtenu 43% des voix, avec la cumulation des voix des candidats Bédié (PDCI) et Ouattara (RDR), sur un objectif réaliste de 45%. Ce, malgré les intimidations et autres menaces de mort de la part des pro-Gbagbo et malgré l’insécurité dans laquelle se sont déroulées ces élections. Au second tour, malgré le fait le FPI ait corsé les conditions d’insécurité dans les 165 villages bété, avec des empêchements de près de 5000 votes et la mise en quarantaine des 2442 campements pro-RHDP, le candidat Alassane Ouattara a obtenu 30% des voix. "La préparation du 2e tour n’a pas été facile. Nombreux sont nos militants qui ont été empêchés de voter. Ce qui a donné ce résultat qui ne reflète pas vraiment la réalité du terrain. Par exemple à Gnagbodougnoa (Ndlr : une Sous-préfecture), il y avait 24 bureaux de vote. Mais nos représentants ont été empêchés d’accéder au village et nos militants d’accéder aux bureaux de vote. Et cela s’est passé dans presque tous les villages bété et les FDS présentes n’ont pas réagi pour que nos représentants soient protégés. Tout ceci a encouragé les pro-Gbagbo à faire régner davantage la peur dans tout le département de Gagnoa", a dit l’orateur Koné Brahima qui a présenté, ainsi, les difficultés auxquelles ils ont été confrontés dans la commune de Gagnoa et dans les villages. Des militants ont exprimé leurs inquiétudes quant aux élections à venir. Car, il y aura, avant la fin de l’année, les élections législatives, puis suivront les Municipales et les Conseils généraux. «Si le volet sécurité est maîtrisé, il n’y a aucun doute, nous allons inverser les scores dans tout le département et nous remporterons toutes les circonscriptions» ont promis les militants qui se sont dit libérés d’un gros poids pour mieux travailler. «N’ayez aucune crainte, les empêchements de vote, c’est terminé. Comme cela a été fait pour Divo, il y aura une base militaire de l’Onuci à Gagnoa bientôt pour éviter ce que l’on a vécu par le passé », a rassuré le ministre Maurice Kakou Guikahué, délégué départemental Pdci et directeur de campagne du Rhdp dans la Cité du Fromager. Il a, malgré la défaite à Gagnoa, tenu à féliciter les militants pour leur courage et leur bravoure. « Avec la stratégie du Fpi, on savait qu’on ne pouvait pas les battre. Mais nous voulions obtenir 45% des voix. Quand on a eu 43% des voix au premier tour, le Fpi a corsé ses actes de terreur sur nos militants et nous avons finalement obtenu 30% des voix. Je dis bravo aux militants pour ce résultat. Je ne considère pas ce score comme une défaite. Pour moi, c’est une victoire. Car à Korhogo, Gbagbo a eu 5% et à Gagnoa, Ouattara a eu 30%», a-t-il dit. Pour réussir les prochaines missions électorales, Maurice Kakou Guikahué a installé un comité Rhdp de Gagnoa. Ce comité (mini directoire avec 16 membres qui passera à 18 si l’UPCI et les Forces Nouvelles se font représenter) copié sur le modèle officiel du Rhdp, entre en activité dans deux semaines. Chaque responsable du PDCI, RDR, MFA et l’UDPCI devront déposer au plus vite, les listes de leurs membres coptés pour participer à ce directoire régional. Il faut noter qu’il avait été mis sur pied une coordination régionale du RHDP le 25 avril 2010 et dirigée par le Secrétaire départemental du RDR, Alexis N’guessan-Zékré, absent à cette rencontre-bilan pour mission à l’extérieur du pays.

GUY TRESSIA

Envoyé spécial à Gagnoa

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires