Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 21:28

Alexis-N-guessan-Zekre-525.jpg

 

La ville de Gagnoa a connu une animation particulière le dimanche 29 mai dernier. Le quartier Dioulabougou a vu une procession des femmes au son de la fanfare qui célébraient la victoire du Président Alassane Ouattara, investi une semaine plus tôt.

 Alexis-N-guessan-Zekre-6892.jpg

 

C’est une foule de femmes en liesse qui a accueilli le Secrétaire départemental du Rassemblement des Républicains (RDR) de Gagnoa, M. Alexis N’guessan-Zékré, dans la cour de l’école primaire Château d’eau de Gagnoa. Les femmes du Château, en lieu et place de la Fête des Mères, ont préféré célébrer la victoire de leur "fils" qui a accédé à la Magistrature Suprême de la Côte d’Ivoire. Conduites par Mme Adja Matogoma Touré, les femmes ont accueilli la délégation du RHDP conduite par N’guessan-Zékré et Joachim Dayoro Dozo (Coordonnateur communal du PDCI à Gagnoa).

Après les civilités d’usage, c’est le Docteur Sériba Coulibaly, responsable du volet Santé du RHDP, qui s’est adressé aux femmes. "Depuis que nous sommes dans la certitude qu’ADO est Président, il y a des fêtes, chaque jour, partout en Côte d’Ivoire. Et on vous comprend. Vous avez beaucoup souffert. La délivrance est là. Et elle s’appelle Alassane Ouattara", a-t-il dit en substance. A sa suite, c’est Joachim Dayoro Dozo, coordonnateur communal du PDCI à Gagnoa, qui, à travers les femmes, s’est adressé à ses frères Bété du Fromager. "Le PDCI et le RDR, c’est comme le grand-frère et le peti- frère. Si un a un problème, l’autre doit voler à son secours. Et c’est ce qui a été fait à travers le RHDP. Maintenant, nous ne sommes plus qu’une seule entité. C’est pourquoi, je dis à mes frères Bété de Gagnoa de cesser de rêver. De croire que Gbagbo reviendra au pouvoir. On ne va plus voter. C’est fini ! Le Président de la République de la Côte d’Ivoire s’appelle Alassane Ouattara. Il est le Président de tout le monde. Acceptons de vivre ensemble et ne nous mettons pas à l’écart du développement promis par le Docteur Ouattara", a martelé M. Dozo.

Alexis-N-guessan-Zekre-6893.jpg

Le parrain de la cérémonie, Alexis N’guessan-Zékré, Secrétaire Exécutif de la Chambre nationale d’Agriculture et Secrétaire départemental du RDR, après une minute qu’il a demandée en la mémoire de la mère du Docteur Alassane Ouattara, il a reconnu que les femmes du Château d’eau de Gagnoa ont eu raison de célébrer la victoire d’ADO. "Femmes du Château, aujourd’hui, c’est logiquement la journée consacrée au plan mondial pour célébrer les Mamans. C’est le jour de la Fête des Mères. C’est votre fête. C’est vous que nous devrions célébrer en ce jour. Mais, vous avez décidé de reporter votre célébration et de faire de ce jour, un jour particulier en rendant hommage et en célébrant la victoire d’un de vos "fils" qui est devenu Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara. C’est une décision de très haute portée et de très haute considération. Je voudrais encore vous remercier pour cet honneur fait au Président Alassane Ouattara. Et je voudrais vous dire que vous avez raison de le célébrer en ce jour de la célébration de la nativité, de la maternité, car la Côte d’Ivoire vient de renaître après 11 longues années de souffrances de tous ordres", a dit le parrain avant d’ajouter : "Oui, Femmes du Château, chères mères, vous avez eu raison de célébrer la victoire d’Alassane Ouattara. Car, votre "fils" est un homme exceptionnel avec des qualités exceptionnelles. Qui parmi nous aurait pu supporter ce qu’il a enduré dans cette lutte qui a duré plus de 20 ans? Le Docteur Alassane Ouattara a tout vu, tout vécu, tout subi, mais avec hauteur, patience, dignité, endurance et persévérance, il a réussi. Il est devenu Président de la République de Côte d’Ivoire, son pays, notre pays. Vous aussi, vous avez souffert dans vos chairs avec lui durant toutes ces années. Et malgré ces souffrances endurées, Le Président vous demande de tout pardonner sincèrement et de "vivre ensemble" avec vos bourreaux d’hier. Ce n’est pas facile, mais pensez à l’avenir prometteur qui arrive avec ADO SOLUTIONS et pardonnez. Dieu fera le reste". Il a par la suite mis les femmes de Gagnoa en mission de paix. "Je voudrais, si vous me permettez, en profiter, au nom de la réconciliation et de la paix indispensables à tout développement, pour vous envoyer en mission de paix. Parce qu’avec votre féminité qui donne la vie, vous pouvez nous donner la paix. Ne dit-on pas que ce que femme veut Dieu le veut ? Vous avez voulu la victoire d’ADO, vous l’avez obtenue. Vous qui avez été au début de sa victoire, passez devant pour lui donner la paix dont il a impérativement besoin pour réaliser le rêve ivoirien, le second miracle économique. Allez donc auprès des hommes et adoucissez leurs cœurs pour les ramener à la réconciliation et à la paix. C’est sur vous que ADO compte pour réussir sa mission. C’est pour cela que dans l’histoire de l’Afrique, il a nommé une femme à la Grande Chancellerie, Mme Henriette Dagri Diabaté. D’autres femmes sont en instance de nomination. Vous êtes donc au centre de son programme de développement. Donnez-lui les chances de réussir à nous sortir du sous-développement et de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent comme il l’a annoncé au dernier sommet du G8 à Paris. Dix ans de misères, ça se regrette. Mais un jour de salut, de bonheur plein d’espoir, ça se chante et ça se fête", a-t-il dit pour conclure son allocution. Après la cérémonie solennelle, les femmes du Château ont pris les rues de la ville dans une procession, chantant et dansant. Ce fut une belle fête à l’honneur du Président Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.

GUY TRESSIA

Envoyé spécial à Gagnoa 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires