Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 21:58

Agents-de-prefecture-DSCN6586.jpg

Le représentant du Président de la République, à Gagnoa, a ses bureaux dans le salon de sa résidence. C’est le constat qu’a fait la délégation du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) conduite par les responsables politiques Maurice Kakou Guikahué (Responsable de la cellule sociale du RHDP) et Alexis N’Guessan-Zékré (DDC d’ADO et Secrétaire départemental du RDR), le lundi 16 mai dernier.

Dans une visite guidée par le nouveau Préfet de Région, N’zi Kangah, les envoyés du RHDP ont vu l’état de délabrement avancé de la résidence du représentant du Président de la République. "Je suis obligé de transférer mes services à mon domicile. Les locaux de la Préfecture ne sont plus un lieu où un être humain peut travailler", a révélé N’zi Kangah. Puis il a guidé Guikahué et sa délégation à visiter sa résidence. Comme un château en ruine, la résidence du Préfet, de l’extérieur comme à l’intérieur, présente un visage de délabrement avancé avec des moisissures sur les murs, les plafonds et le sol. Comme si personne n’y a habité depuis plusieurs années. Et pourtant, c’est dans ce décor lugubre que vivait, il y a moins de 2 mois, l’ancien Préfet de Région, René Nioulé Mohilo. Dans cette résidence, la terrasse sert de bureau au Préfet quand ses agents sont installés dans la salle d’attente, le salon, certaines chambres et même la cuisine où ils traitent les dossiers qui leur parviennent. Après le domicile du préfet, la délégation s’est dirigée vers la Préfecture. La-delegation-a-la-prefecture-DSCN6609.jpgUne administration déserte. Là, les responsables du RHDP sont restés stupéfaits. Sur les murs, l’épaisseur de la moisissure exprime leur longévité. Au rez-de-chaussée, tous les bureaux, du sol au plafond, sont recouverts d’épaisses moisissures verdâtres. Il faut voir pour y croire. "Je suis ébahi. Je n’arrive pas à croire que des travailleurs de l’Etat de Côte d’Ivoire puissent exercer dans ces conditions. On aurait cru que ce bâtiment administratif n’a pas fonctionné depuis plus de 30 ans. Avec ces murs désuets, on ne peut dire que Gbagbo avait à cœur le développement de Gagnoa qu’on dit être son bastion. C’est vraiment désolant", s’est étonné, Pr Guikahué. Quant à Alexis N’Guessan-Zékré : "je n’ai pas de mot pour qualifier ce délaissement du bureau du représentant du Président de la République qui, en plus, était un fils du département. C’est tout simplement inhumain", a-t-il dit. Une réhabilitation urgente des locaux de la préfecture et de la résidence du Préfet s’impose.

GUY TRESSIA

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires