Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 00:39

UNE-476_Pages-Mandat-141.qx.jpg

Ce N°477 de ce samedi 19 février ne sera pas sur le marché

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le quotidien ivoirien LE MANDAT ne paraîtra pas ce samedi 19 février. Car, cette nuit, après l'annonce du couvre-feu nocturne instauré pour 22H00, aux environ de 21H30 (heure locale, GMT), des journalistes et agents du quotidien LE MANDAT (pro-RHDP) se rendaient à l'imprimerie pour déposer les films pour le tirage de ce samedi 19 février. Malheureusement, ils sont tombés, avant même l'heure fixée pour le couvre-feu, sur une patrouille très excitée du CeCOS armées jusqu'aux dents. Armes au poing, journalistes et agents tenus en respect, fouilles corporelles, intimation d'ordre de pomper les poings à terre, les éléments du Centre de Commandement des Opérations de Sécurité (CeCOS) les ont copieusement tabassés. Cependant, selon un des agents que nous avons pu joindre: "Ils nous ont dit que nous étions des rebelles parce que nous ne respections pas le couvre-feu. Il n'était pas encore l'heure, mais, ils ne voulaient rien entendre. Ils nous ont dit que Gbagbo a décrété un couvre-feu et nous voulons le braver. Alors ils allaient nous tuer", nous a-t-il confié. Avant d'ajouter que "Nous avons eu la vie sauve parce qu'un d'entre eux, un doyen, a été plus compréhensif. Il semblait être le chef de patrouille. Ils nous ont réclamer de l'argent, mais nous n'avions que 4000FCFA (environ 10 dollars) que nous leur avons remis et ils nous ont libérés après des coups de bottes". Ces agents sont retournés sur leur base pour se trouver un abri afin de rentrer dans leurs familles respectives le matin, après l'heure du couvre-feu qui est fixée de 22H à 06H.
GUY TRESSIA

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Médias
commenter cet article

commentaires