Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 11:35

 

presse_image.1207577924.jpg

                                                        Bientôt une presse de chiffon en Côtre d'Ivoire

_____________________________________________________________________________________________

 

 

Bravo au CNP-GEPCI-SYNAPPCI-MICOM qui viennent de signer la Convention Collective dévaluée de la presse nationale de Côte d'Ivoire. Avec 140.000FCFA pour une Licence, c'est vraiment une façon encourageante de faire évoluer les journaliste (sic). Alors que cette même licence dans des secteurs moins sensibles que la presse a une valeur triple. Le ministère de la Communication, le CNP (gendarme de la presse) et le Synappci (sensé défendre les intérêts des travailleurs de la presse privée) viennent de signer le contrat d'avilissement des journalistes de Côte d'Ivoire. Journalistes à qui on demande de vivre de son salaire en ces temps où la plus petite maison à louer coute 60.000FCFA et la popotte journalière est à 3000FCFA (soit 90.000FCFA/mois). On est déjà au-dessus du salaire du journaliste qui est de 140.000FCFA. Même si on y ajoute les 25000FCFA de transport et les 8400FCFA (soit 6% de 140.000) de prime de logement, le journaliste ne pourra plus mettre ses enfants à l'école, se soigner etc. Même avec un BTS (Bac+2), on gagne mieux ailleurs avec 150.000FCFA comme base en plus des 25000 de transport et des avantages supérieurs. Bravo donc d'offrir la misère aux journaliste avec licence (Bac +3) d'Etat.

L'Histoire de la Côte d'Ivoire a bien noté votre acte.

Guy Tressia

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Médias
commenter cet article

commentaires