Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 12:03

Soro-Guillaume-423.jpg

 

En ma qualité de Premier Ministre du Gouvernement de SEM Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire,  je lance un appel pressant à l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’Etat, aux responsables à tous les niveaux, aux personnels des administrations publiques et parapubliques, et aux organes  dirigeants des  sociétés d’Etat et sociétés à participation publique.

Je comprends que la situation de tentative de coup de force que vit notre pays peut vous amener à vous interroger.

Par cet appel, je viens vous rassurer. Il n’y a qu’un seul Gouvernement que j’ai l’honneur de diriger.  

De par la Constitution, le Président de la République est le chef de l’Administration. Il a la charge d’assurer la continuité de l’Etat qui s’exerce par l’intermédiaire des titulaires des Emplois supérieurs que sont :

-     les hauts Fonctionnaires, à savoir, (i) le Corps préfectoral et les Ambassadeurs qui représentent le Président de la République respectivement dans leurs circonscriptions et à l’extérieur du pays, (ii) les magistrats, (iii) les Directeurs généraux et Directeurs centraux, ainsi que les Secrétaires généraux, Inspecteurs généraux et Inspecteurs de ministères (iv), les Présidents d’Universités et tous les autres responsables de l’Administration ;

-     Les responsables des démembrements de l’Administration publique et parapublique à l’intérieur du pays que sont les Directeurs régionaux, Directeurs départementaux et tous les autres responsables de services ;

-     Les fonctionnaires et agents de l’Etat à tous les niveaux.

-     Les organes dirigeants des Sociétés d’Etat et Sociétés à participation financière de l’Etat, à savoir les Présidents et membres de Conseil d’Administration, ainsi que les Directeurs généraux de ces sociétés.

 

L’Administration, vous le savez,  est une et apolitique, au service de l’Etat et des populations.

Je vous demande instamment de vous mettre à la disposition de votre pays qui vous appelle. Vous avez le devoir de prendre date avec l’histoire et de répondre au rendez-vous de la Côte d’Ivoire qui a besoin de toutes ses filles et de tous ses fils ; la Côte d’Ivoire qui vous appelle à la rebâtir dans l’union, la discipline et le travail.  

Je vous demande solennellement d’arrêter, à compter de ce jour, de collaborer avec le gouvernement illégal mis en place par l’ancien Président Laurent Gbagbo, gouvernement issu, comme vous le savez, d’un coup d’Etat institutionnel.

N’ayez pas peur d’agir en votre âme et conscience. Vous êtes des agents au service de la République de Côte d’Ivoire. Et j’attends de chacune et chacun de vous, un comportement républicain.

Je félicite ceux d’entre vous, dignes commis de l’Etat, qui n’ont pas attendu cet appel pour poser des actes et qui travaillent sous l’autorité du Gouvernement que je dirige.   

Je suis fier de ces Ambassadeurs, de ces Préfets, Secrétaires généraux de Préfectures, Sous-Préfets, magistrats, Officiers supérieurs de l’Armée, hommes du rang, Députés, Président de Conseils généraux, maires, fonctionnaires et agents de l’Etat, Chefs traditionnels, Chefs religieux, membres de la société civile et tous ces citoyens anonymes, mais non moins amoureux de leur pays, qui collaborent loyalement avec le Président légitime Alassane Ouattara.

A l’ensemble des populations dans toutes leurs composantes, y compris aux opérateurs économiques, je puis affirmer que le Gouvernement entend prendre en charge dans les meilleurs délais la résolution des vrais problèmes et ne se laissera pas distraire par une tentative de coup de force qui, du reste, a échoué.

 Dans les jours à venir, la situation va se normaliser. En ce qui me concerne, dès la semaine prochaine, je serai à mes bureaux pour faire face aux défis pressants et aux préoccupations urgentes des Ivoiriens.

 Nous n’avons pas le droit d’abdiquer. Le processus de normalisation en cours est irréversible. Fiers ivoiriens, la Côte d’Ivoire nous appelle tous à son service.  

G. K. SORO 

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires