Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 13:57

teteboli_jpg.jpg

Basile Boli en pleine suspension après coup de tête
__________________________________________________________________________________


Arrivé dans l`Yonne (France) avec son frère Roger, Basile Boli intègre une première fois l`équipe première lors de la saison 1982/1983, pour en devenir l`un des piliers à partir de la saison suivante. Ses qualités physiques exceptionnelles (il était souvent comparé, à ses débuts, à Marius Trésor) lui ont permis de gravir tous les échelons nationaux et enfin internationaux. Originaire de Côte d`Ivoire, il choisira l`équipe de France, sans toutefois y connaître le bonheur de participer à une phase finale de Coupe du Monde. Son football était à l`image de l`homme à savoir plein de générosité. Après huit saisons sous les couleurs auxerroises, Bernard Tapie réussit à le faire signer à Marseille. Ses quatre saisons olympiennes furent couronnées de succès, en particulier en Coupe d`Europe. Après les larmes de la finale perdue de Bari, Basile BOLI marqua le but victorieux de Marseille lors de la finale de la Coupe d`Europe des Clubs Champions en 1993. Il venait d`entrer dans la légende du football français. Sa fin de carrière sera marquée par un passage en Ecosse aux Glasgow Rangers et un détour exotique par le Japon.

 

Biographie

 
BOLI_Basile_19950311_SF_L.jpg

Basilou ou la rage de vaincre
_________________________________________________________________________

Basile Boli est un ancien footballeur français, né . Il reste dans la mémoire du football français comme un joueur emblématique du championnat de France et surtout de l`OM avec qui il a remporté la Coupe des clubs champions.

 

Né le 2 janvier 1967 à Abidjan, Côte d`Ivoire, Basile Boli arrive très jeune en France. Doué pour le sport, il débute dans le club de football de Romainville en banlieue parisienne. Il fréquente alors les travées du Parc des Princes comme supporter du PSG. Non sollicité par le PSG, il intègre le centre de formation de l`AJ Auxerre avec son frère Roger. Pendant sa formation à Auxerre, il participe aux victoires en championnat de France cadets en 1983 et en Coupe Gambardella en 1986, preuves de ses qualités de défenseur intraitable.

 

Doté d`un physique impressionnant, Basile brille rapidement et éclipse même son frère, à qui on promettait pourtant l`avenir le plus prometteur. Guy Roux appelle Basile en équipe première d`Auxerre pour la première fois lors de la saison 1982/1983. Dès l`année suivante, il devient un élément clé de la défense auxerroise et progresse alors à chaque saison. Il devient le chouchou du public et du coach.

 

 

Les années marseillaises:

 

Les huit saisons passées sous les couleurs auxerroises ont démontré les qualités de battant et de puissance physique de Basile Boli. Objet de nombreuses convoitises, c`est finalement l`OM de Bernard Tapie qui réussit à lui faire quitter son club formateur. C`est donc en 1990 que le joueur débarque à Marseille avec l`ambition avouée de remporter des titres dans un club ambitieux.

 

L`OM des années 1990 domine alors le football français. Aux côtés de Jean-Pierre Papin, Didier Deschamps, l`anglais Chris Waddle ou encore le brésilien Carlos Mozer, Basile Boli acquiert l`expérience des matches de haut niveau, gagne en maturité et exprime toute sa hargne et son envie de gagner.

 

1991 est une année faste puisque le club est champion de France de Division 1 et finaliste de la Coupe de France. Mais le point d`orgue de la saison est la finale de la Coupe d`Europe des Clubs Champions contre l`Étoile Rouge de Belgrade. Disputée à Bari, en Italie, la rencontre se solde par un match nul 0-0 et la cruelle séance des tirs au but. Les marseillais s`inclinent et voient s`envoler leur rêve de remporter le trophée pour le ramener pour la première fois dans l`Hexagone.

 

Les caméras de télévision et les photographes s`attardent alors sur la tristesse de Basile Boli. Le joueur applaudit les supporters marseillais pour leurs encouragements tout en versant des larmes de déception. Cette image va le hanter et lui donner encore plus de volonté pour prendre sa revanche et gagner cette coupe qui lui a échappé!

 

Deux ans plus tard, Marseille se retrouve de nouveau en finale de la Coupe d`Europe des Clubs Champions contre Milan AC. C`est Basile Boli, qui d`un coup de tête rageur expédie le ballon au fond des filets milanais et marque le seul but du match. Faisant écho aux larmes de Bari, la joie du joueur est immense lorsqu`il brandit la coupe et la présente aux supporters phocéens. Il entre ce jour-là dans l`histoire du football français.

 

Sa retraite:

 

Depuis sa retraite sportive, Basile Boli présente sur France 3 en compagnie de Didier Roustan l`émission Loto foot qui est consacrée aux paris sur les rencontres footbalistiques.

 

Il crée en 2001 "Basile Boli Événements", une agence de marketing sportif, spécialisée dans l’ingénierie événementielle, l’accompagnement de marques dans l’activation de leurs droits sportifs, et la production de programmes commerciaux liés au sport.

 

BBE est également une société de production audiovisuelle reconnue et spécialisée dans la production d’émissions TV sportives et culturelles, dont l’un des objectifs est de développer ses actions sur les nouvelles technologies et les différents supports d’expression.

 

Basile Boli nommé secrétaire national de l`UMP pour le co-développement par le Président Nicolas Sarkozy.

 

 

Curriculum Vitæ

 

Né le 2 janvier 1967 à Adjamé (Côte d`Ivoire)

 

Taille : 1,82 m Poids : 75 kg

 

Poste : Défenseur

 

International Espoirs, A - France

 

1er match en D1 : 29 avril 1983, Monaco-Auxerre : 1-1

 

1er but en D1 : 2 février 1985, Auxerre-Lille : 3-0 (65ème)

 

 

Arrivé dans l`Yonne avec son frère Roger pour intégrer le tout nouveau centre de formation, Basile va très rapidement devancer son frère. Incorporé une première fois en équipe première lors de la saison 1982/1983, il en deviendra l`un des piliers à partir de la saison suivante.

 

Ses qualités physiques exceptionnelles (il était souvent comparé, à ses débuts, à Marius Trésor) lui ont permis de gravir tous les échelons nationaux et enfin internationaux. Originaire de Côte d`Ivoire, il choisira l`équipe de France, sans toutefois y connaître le bonheur de participer à une phase finale de Coupe du Monde. Son football était à l`image de l`homme à savoir plein de générosité.

 

Après huit saisons sous les couleurs auxerroises, Bernard Tapie réussit à le faire signer à Marseille. Ses quatre saisons olympiennes furent couronnées de succès, en particulier en Coupe d`Europe. Après les larmes de la finale perdue de Bari, Basile BOLI marqua le but victorieux de Marseille lors de la finale de la Coupe d`Europe des Clubs Champions en 1993. Il venait d`entrer dans la légende du football français.

 

Sa fin de carrière sera marquée par un passage en Ecosse aux Glasgow Rangers et détour exotique par le Japon.

 

 

Carrière internationale :

 

45 matches en équipe de France A - 1 but

 

Premier match en équipe de France A : 19 août 1986, Suisse-France : 2-0

 

Premier but en équipe de France A : 17 novembre 1990, Albanie-France : 0-1 (22ème)

 

Dernier match en équipe de France A : 28 juillet 1993, France-Russie : 3-1

A participé au Championnat d`Europe des Nations 1992

 

 

L`équipe de France :

 

Dès 1986, Basile Boli choisit de représenter la France en équipe nationale. Il fera partie de la défense tricolore jusqu`en 1993. Sa carrière sous le maillot bleu n`est pas à la hauteur de celle qu`il a en club. Bien qu`il évolue en compagnie de joueurs doués comme Jean-Pierre Papin ou Éric Cantona, il ne remporte aucun titre.

 

Les Bleus ne parviennent pas à se qualifier pour le Coupe du monde 1990 et réalisent un Euro 1992 décevant en Suède malgré des phases qualificatives impressionnantes. Suivent ensuite les éliminatoires pour la Coupe du monde 1994. Blessé au genou, Basile est absent de la sélection française lors des calamiteux matchs de l`automne 1993 qui se soldent par la non-qualification de la France. Basile Boli ne rejouera plus avec les Bleus.

 

 

Fin de carrière :

 

La fin de carrière de Basile Boli ne se déroule pas à Marseille. En effet, le joueur effectue un passage en Écosse, dans le club des Rangers F.C.. Il y remporte d`ailleurs son dernier titre de champion d`Écosse en 1995.

 

Ensuite, après un détour par l`AS Monaco, c`est au Japon qu`il termine sa carrière. Le club de Urawa Red Diamonds l`accueille pendant un an.

 

 

Politique :

 

Basile Boli se voit confier par M. Nicolas Sarkozy (UMP) une mission pour qu`il incarne cette diversité de la France après avoir été approché par le PS dont il a toujours été assez proche pour être candidat aux législatives 2007[1]. Il a refusé la proposition du PS et soutenu le candidat de l`UMP pour la présidentielle, prononçant par exemple un discours lors du meeting de Marseille au cours duquel il a déclaré: « Toute ma vie, j`ai voulu être le meilleur. Le meilleur, aujourd`hui, c`est Nicolas Sarkozy[2]. »

 

Le 16 octobre 2007, Basile Boli a été nommé secrétaire national de l`UMP en charge du co-développement par Patrick Devedjian, secrétaire général du parti.

 

Dans le livre de Basile Boli écrit après l`affaire l`OM-Valenciennes, Basile Boli décrit Jean-Pierre Papin comme un raciste.

 

 

Carrière sportive :

 

Clubs :

 

* 1982-1990 : AJ Auxerre France France

* 1990-1994 : Olympique de Marseille France France

* 1994-1995 : Glasgow Rangers Écosse

* 1995-1996 : AS Monaco France France

* 1996-1997 : Urawa Red Diamonds Japon

 

Équipe nationale :

 

* 45 matchs en Équipe de France A - 1 but

* Premier match en équipe de France A : 19 août 1986, Suisse-France : 2-0

* A participé au Championnat d`Europe de football 1992

 

Palmarès :

 

* 1983 - Champion de France Cadet (AJ Auxerre)

* 1985 - Vainqueur de la Coupe des Alpes (AJ Auxerre)

* 1986 - Vainqueur de la Coupe Gambardella (AJ Auxerre)

* 1987 - Vainqueur de la Coupe des Alpes (AJ Auxerre)

* 1989 - Étoile d`or France Football

* 1991 - Finaliste de la Coupe de France (Marseille)

* 1991 - Finaliste de la Coupe d`Europe des Clubs Champions (Marseille)

* 1991 - Finaliste du Trophée Joan Gamper (Marseille)

* 1991 - Champion de France de Division 1 (Marseille)

* 1992 - Champion de France de Division 1 (Marseille)

 

* 1993 - Vainqueur de la Coupe d`Europe des Clubs Champions (Marseille)

* 1995 - Champion d`Écosse (Rangers F.C.).

 

http://www.basilebolievenements.com/

 

 

Bibliographie / Discographie

 

Basile Boli (en collaboration avec Claude Askalovitch), Black Boli, édition Grasset, 1994.

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Sports
commenter cet article

commentaires