Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:26
Pénurie d’imprimés pour permis de Conduire- Gaoussou Touré accusé par des acteurs du secteur

«On ne va pas à l’émergence avec la force»

La réforme du transport qui tarde à voir le jour et qui est aujourd’hui à la base de nombreux problèmes dont celui de la lenteur dans la délivrance du permis de conduire et les prix pratiqués sur le pont à péage de l’autoroute du Nord, ont constitué les points saillants du point de presse animé hier, 15/05 dans la commune de Yopougon, par le responsable du Syndicat national des moniteurs des autos-écoles de Côte d’Ivoire(Synamaeci), Cissé Lamine. Faisant l’état des lieux de cette situation de blocage dans le transport, il a expliqué qu’ «il n’y a plus de support pour produire le permis de conduire au point où les Ivoiriens sont en train de perdre leur emploi. On se rend compte aujourd’hui que le super ministre des Transports, monsieur Gaoussou Touré, a pris une note qui date d’octobre 2013 dans laquelle, il portait à la connaissance du directeur général de l’Imprimerie nationale de France que la commande des supports de production du permis de conduire national, format carte de crédit, sera désormais assurée par la Société nationale des transports terrestres(Sonatt) en lieu et place d’Interflex. Dans cette note, le ministre qui était en parfaite harmonie avec la Sonatt, lui a donné le pouvoir de commander les supports de production du permis de conduire pour les mettre à la disposition d’Interflex. Ce qui a fait qu’Interflex ne pouvait plus passer de commande et le stock qu’il avait est épuisé. Et comme le ministre veut dissoudre la Sonatt, il ne veut plus aussi lui donner des ordres pour commander ce support et le mettre à la disposition d’Interflex pour satisfaire les Ivoiriens. Voilà ce qui se passe aujourd’hui au ministère des Transports». Pour Cissé Lamine, «ce sont 25 mille permis de conduire qui sont en souffrance aujourd’hui. On a voulu entamer une grève le lundi 12 mai mais nous avons été approchés par des autorités de ce pays pour qu’on sursoie à notre mot d’ordre de grève. On est passé à la télévision, au journal télévisé de 20 heures pour faire une déclaration de suspension de ce mot d’ordre de grève. On est dans quel pays? Il faut que le président de la République prenne ses responsabilités. L’Administration, c’est une continuité. Le ministre des Transports ne peut pas prendre le pays en otage avec sa réforme. Il doit laisser les concessionnaires travailler librement». Konaté Laciné dit Matchè, le président du Bien-être des employés et auxiliaires de transport en Côte d’Ivoire(Beatci), présent à ce point de presse a, pour sa part, révélé que ce problème de blocage dans la délivrance des permis de conduire est aussi dû à un problème de personnes entre le ministre Gaoussou Touré et certains responsables des structures placées sous sa tutelle et qu’il a nommés. «Nous, a-t-il déclaré, on n’a rien à voir dans leur problème de personnes, la population n’a rien à voir là dedans». Abordant l’actualité du moment, c’est-à-dire l’effectivité du péage sur l’autoroute du Nord, ils se sont montrés un peu réservés sur cette question. «Nous devons être au parfum des décisions de nos autorités. Nous devons être associés à ces décisions. Il faut alléger la souffrance des populations et nous tenons à exprimer notre mécontentement à l’Etat. Ce qui a été décidé n’est pas fait pour arranger les populations. Nous demandons à l’Etat de se fier à l’exemple des autres pays voisins. On ne va pas à l’émergence avec la force».

Message transmis à notre président !

Noël Konan (in L’Eléphant déchaîné N°252)

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires