Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 20:43
L’humeur d’Alex Kassy (L’Eléphant déchaîné N°251): Impunité trans-régime

Comme « L’Eléphant » l’a conté dans l’une de ses éditions en fin d’année dernière, Kima Emile, l’une des vedettes proches de la galaxie patriotique sous l’ancien régime, séjourne depuis quelques mois à la Maca, à moins qu’il ait été élargi depuis. Il a été pris la main dans le sac en pleine préparation d’une opération d’extorsions de fonds à un ressortissant français que lui et son équipe de jeunes «brouteurs » avaient fait débarquer à Abidjan pour récupérer sa part d’une prétendue fortune. Mais l’opération n’est pas allée à son terme. La bande ayant été arrêtée avant l’exécution totale du plan. Bravo !

On se rappelle que sous Laurent Gbagbo, le même Kima Emile, impliqué dans une affaire similaire qui avait conduit ses complices en prison, avait réussi, sur intervention venue du « ciel », à échapper de justesse à la prison.

Pour continuer de bénéficier de la protection d’autorités haut placées du régime Gbagbo, il avait monté une lugubre association ayant prétendument pour objet de soutenir l’accord de Ouagadougou. Ce n’était qu’une couverture…qui lui a permis de crever l’écran de la Rti et d’avoir accès à tous les banquets de la République de la refondue.

La brutale chute du régime Gbagbo avait stoppé un peu les « affaires » de Kima Emile. La suite, on la connaît ! Cette fois-ci, il n’a trouvé personne pour le sauver de la prison. Fin de l’impunité ?

Pas vraiment ! Puisque l’un de ses compères de l’ex-galaxie patriotique, qui a su se reconvertir rapidement et au bon moment en soutien du nouveau régime, continue de bénéficier, on ne sait trop pour quels services rendus, d’incroyables protections au sein dudit régime.

La preuve, après avoir récemment tenté de manipuler les plus hautes autorités judiciaires de ce pays pour obtenir une décision de justice, et malgré un ordre d’arrestation émanant de la Cour Suprême, il continue de circuler et de jouir d’une liberté resplendissante. Au grand dam des enquêteurs et des victimes.

L’affaire, dans les couloirs du régime et de la justice ivoirienne, fait grand bruit et l’amertume de la première victime est grande. Mais « L’Eléphant » n’ayant pas encore obtenu toutes les autorisations des concernés, se gardera pour aujourd’hui, de livrer les noms des protagonistes. Même si les lecteurs, on l’imagine, ont déjà mis un nom sur l’acteur principal de ce mauvais sketch qui n’honore pas le régime Ouattara.

Mais, diriez-vous, pourquoi parler d’une affaire si c’est pour garder sous le coude les noms des protagonistes ?

Eh bien, c’est juste pour montrer-en attendant l’éclatement total du scandale, puisque des officiers de police judiciaires conscients, malgré les pressions diverses, y travaillent- que sous notre nouveau président, de petits voyous à col blanc qui ont sévi sous le régime Gbagbo, continuent de bénéficier de protections venant d’autorités insoupçonnées. Au point même d’humilier les plus hautes autorités judiciaires de ce pays qui continuent d’éprouver un mal fou à avaler la couleuvre !

C’est à croire qu’il y a des voyous qui font l’affaire de tous les régimes…

Source : L’Eléphant déchaîné N°251

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires