Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 08:06
Côte d’ivoire-SINPORT 2014 : L’émergence aveugle 50 hôtesses

Sous l'égide du ministère des Transports, toujours à la pointe de la technologie, est organisée une manifestation grandiose dite Sinport à San Pedro du 6 au 9 mai : le but est de présenter notre merveilleux et exceptionnel port qui, après cette révélation, devrait connaître un essor que le monde entier va nous envier.

Pour assurer un charmant accueil lors de cette manifestation, il a été fait appel à des agences notamment une qui répond, aussi curieux que ça puisse paraître quand on lit la suite, au nom de "Sratégie" avec, comme stratège M. Bléou.

Une centaine de filles devaient être sélectionnées mais c'est finalement une cinquantaine qui a été retenue; elles ont assisté à Abidjan (gratuitement) à toutes les réunions préparatoires; tout semblait bien organisé, calé, cadré ! En effet, selon les prévisions des organisateurs, 400 exposants doivent être présents et 3 ou 4000 visiteurs viendront admirer les stands et merveilles portuaires de San Pedro ... Ça reste du domaine des prévisions !!

Le départ des hôtesses sélectionnées, a été fixé pour le lundi 5 mai. Le rendez-vous de regroupement était prévu aux Deux Plateaux à 10h pour un départ à midi ! (Toujours selon les prévisions).

Certaines sont arrivées à 7h du matin, sans savoir ce qui les attendait ! D’autres sont arrivées normalement et la longue attente a commencé. Des encadreurs, au nombre de quatre, étaient présents, tout semblait presque normal.

Un voyage de nuit, c’est beau !

Après de longues heures d'attente, deux bus immatriculés : 5041 FX 01 et 6545 FP 01 sont arrivés vers 14h mais un problème de carburant les a obligés à repartir. Finalement, ce n'est qu'à minuit et demi que les bus sont partis en direction de San Pedro pour y arriver à 6h30.

Des véhicules 4x4 de l'agence (plaques 943 GF 01 - 4839 GE 01 - 2976 GF 01 et 6746 GB 01) dont la stratégie n'est pas émergente, étaient également de la partie mais aucune protection particulière malgré les risques de circulation de nuit. Le groupe est enfin arrivé à l'hôtel qui était en principe réservé, mais c'est là que le sketch a commencé par un sérieux problème : comme l'heure d'arrivée prévue avait été fixée à 18h la veille, l'hôtelier a attendu, mais ne voyant rien venir, et la demande étant pour une fois très forte, il a loué les chambres à d’autres !!!

Personne n'a pensé à le prévenir du retard pourtant conséquent !!

Pour tenter de trouver une solution, on a prié ces demoiselles de rester dans les bus et ce, jusqu'à 10h ! Devant ce problème inattendu, les filles, baignant dans leur jus depuis plus de vingt-quatre heures, ont trouvé elles-mêmes une solution pour une douche et pour déposer leurs bagages en lieu sûr en utilisant la villa d'un parent de l'une d'elles.

On imagine la joie de l'hôte quand il a vu débarquer un peu plus de cinquante nanas chez lui !

L’enfer continue !

Durant la journée, repérages et boulot "normalement" avec accueil vers 16h du ministre des Transports qui avait drainé tous les militants du Rdr de la région.

Mais le soir venu, personne ne savait où faire coucher ces cinquante filles ; les encadreurs qui avaient conservé leurs chambres mangeaient joyeusement pendant que les filles étaient cloîtrées dans leurs bus.

Vers 22h30, le DG du port, Hilaire Marcel Lamizana, prévenu de cette totale confusion, a donné des instructions pour résoudre le problème.

Suite à cette intervention, une villa a enfin été trouvée vers 23h.

21 matelas d'une place y étaient posés à même le sol de cette villa désaffectée et très poussiéreuse. Les filles un peu fragiles à la poussière, pouvant leur déclencher des crises, ont dormi chez le même oncle qui a encore accepté cette charge. Dans la villa, il n’y avait pas d’eau. La Sodeci sera sollicitée pour venir en urgence brancher l'eau et enfin, les filles ont pu s’offrir un sommeil léger entre minuit et cinq heures. Ce qui a pu reconstituer tout ce petit monde !

Sur le site de l'exposition, on pouvait assister au remblayage toujours en cours le 5 mai, comme une impression d'émergence "à la va vite" !

Ah stratégie quand tu nous tiens !!!

Unité de valeur, le milliard !

A l’ouverture du sketch, les câbles de la compagnie ivoirienne d’électricité, las de se faire massacrer par les engins qui continuaient à circuler à l’intérieur de l’espace, ont congédié l’électricité. Résultat, prévu pour 9 heures, le sketch n’a commencé qu’à 14 heures, après que des groupes électrogènes ont été installés.

Allez, on peut commencer à présent la semaine industrielle et portuaire de San Pedro. « Au total, le Gouvernement prévoit un investissement global de 8, 243 mille milliards de Fcfa non compris les coûts des installations pétrolières (…) San Pedro comptera dans l’émergence de la Côte d’Ivoire… » A déclaré le Ministre des Transports, représentant le Premier Ministre Duncan.

En attendant cette émergence, les hôtesses ont dû réaliser que côté organisation, l’émergence a du pain sur la planche !

ALEX KASSY (in L’Eléphant déchaîné N°250)

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Société
commenter cet article

commentaires