Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 10:47
Côte d’Ivoire – plus de 500 travailleurs du privé licenciés de mai 2013 à avril 2014 à San-Pedro

Plus de 500 travailleurs dans des entreprises privées à San-Pedro (Sud-ouest ivoirien) ont été licenciés de mai 2013 à avril 2014 dont 242 pour motifs économiques, a déploré jeudi le secrétaire général de la préfecture, Kouassi N’Dri, à l’occasion de la cérémonie officielle de la fête du travail.

Evoquant quelques difficultés liées au travail dans la deuxième ville portuaire ivoirienne, M. N’Dri a indiqué que 242 licenciements pour motif économique, 317 individuels, 280 pour chômage technique et 10 travailleurs protégés licenciés ont été enregistrés du 01 mai 2013 au 30 avril 2014 dans le secteur privé.

« Cette situation relève essentiellement des difficultés rencontrées par les entreprises en matière de relations professionnelles’ », a relevé M. N’Dri, invitant les travailleurs à la discipline et au respect de la hiérarchie, au cours de la cérémonie à laquelle une cinquantaine d’entreprises de San-Pedro (311 kilomètres d’Abidjan) ont pris part.

Il a également invité les responsables syndicaux dont l’union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI), l’un des trois principaux syndicats des travailleurs représentés dans la ville balnéaire, à organiser des formations ouvrières qui devraient permettre à leurs adhérents de s’imprégner de leurs droits et devoirs.

Répondant à une doléance des syndicalistes, le secrétaire général de la préfecture, représentant le préfet a souhaité que le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) qui est passé de 36.000 à 60.000 Fcfa depuis novembre 2013, soit appliqué par les employeurs et « ne doit pas être source de conflit ».

EFI/GBK

Alerte-info.net

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires