Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tressia
  • Le blog de tressia
  • : Politique, economie, société, sports, humour, pensées, crise ivoiriennes
  • Contact

Recherche

Archives

24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 18:55
Communication gouvernementale- Une belle cacophonie émergente!

Le respect de la parole donnée et le fétichisme des chiffres et des dates, ça connaît nos autorités. Qui disent et se dédisent dans une belle cacophonie. On assiste ainsi, depuis quelques semaines, à une belle série sur le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH).

En effet, le directeur général de l’Institut national de la Statistique (INS), Ibrahim Ba, avait fanfaronné que 67% des Ivoiriens avaient déjà fait une rencontre positive avec les invisibles agents recenseurs. Et que l’appel au boycott du Fpi n’entacherait en rien la bonne tenue de l’opération ainsi que les résultats attendus. Et aussi que, de toutes les façons, le nombre des Ivoiriens est presque su. On avait été prié d’applaudir…

Sauf que, quelques jours plus tard, son inamovible patron, champion de la candidature unique, Mabri Toikeusse, Ministre du Plan et du sous-développement, lancera un historique «ça ne va pas». Même à Abidjan. Vite, une tournée de sensibilisation aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays pour expliquer aux Ivoiriens, les bienfaits de cette opération. Et, à l’occasion d’une de ces tournées à Agnibilekro, Mabri Toikeusse a demandé aux agents des Eaux et Forêts et à ceux de l’Anader, de bien vouloir prêter leurs motos aux agents recenseurs afin qu’ils puissent sillonner les villages les plus reculés…

Quelques billets sur les 13,9 milliards FCFA prévus pour cette opération n’ont pas pu acheter quelques bicyclettes pour les agents recenseurs ?

Et dire que ce chiffre a été revu à la hausse par le ministre en raison, a-t-il prétendu, de la prorogation de l’opération.

Autre belle cacophonie, les chiffres sur le nombre d’ex-combattants pro-Ouattara injectés dans les corps de l’Etat, sur les 65 mille officiellement annoncés après la crise ?

Sur ce chapitre également, c’est un désordre émergent. Selon l’organisme chargé de leur bonheur, ce sont 27 mille parmi eux qui ont trouvé un boulot. Il n’en reste donc que 38 mille à réinsérer!

Mais il y a quelques jours, le premier flic de Côte d’Ivoire, le Ministre de l’Intérieur, a déclaré qu’ils sont encore 47 mille à ronger leur fusil, dans l’attente de leur réinsertion. Ce qui réduit un peu les performances de l’ADDR.

Quelques mois avant l’annonce du chiffre de l’ADDR, notre président avait dit, lui, que les ex-combattants à réinsérer étaient au nombre de 64300. Cherchez l’erreur !

Autre joyeuseté, notre président avait annoncé à l’occasion du nouvel an 2014 que la couverture maladie universelle (Cmu) qui devrait garantir une meilleure santé pour tous les Ivoiriens devrait être effective courant année 2014.

Mais, à peine a t-on progressé un peu sur le chemin de 2014, qu’on nous apprend qu’il faudra patienter jusqu’en 2015 pour profiter des joies de cette assurance. Et notre belle ministre de la santé précise même que ce sera en octobre 2015.

En pleine campagne électorale et dans un autre tourbillon de promesses intenables comme l’histoire du million d’emplois en 5 ans ?

Tiens, à propos d’emplois déjà créés, le Premier Ministre Duncan et le ministre de l’Emploi, Dosso Moussa, n’arrêtent pas de se contredire. Quand l’un dit qu’on a déjà dépassé le million promis en moins de trois ans, l’autre annonce qu’on a dépassé la barre de 200 mille. De quoi écœurer les quatre millions de chômeurs qui se demandent bien de quoi ils parlent, ces deux-là !

Vive la cacophonie émergente !

M.M (in L’Eléphant déchaîné N°252)

Partager cet article

Repost 0
Published by tressia - dans Politique
commenter cet article

commentaires